Le Pass’Sport : Informations et modalités

Publié le 21/05/2021

Le Gouvernement a détaillé les modalités du Pass’Sport. Ce qui va permettre à une majorité de jeunes de déduire 50 euros sur leur licence.

En 2020, près de 30 % de licenciés, tous sports confondus, ne se sont pas réinscrits dans un club cette année soit 4 millions de pratiquants. Dans ce contexte, les associations et clubs sportifs s’inquiètent du retour de leurs adhérents, notamment les plus jeunes, lors de la reprise. Le confinement a rompu des habitudes, renforcé la place des écrans, et les effets sociaux de la crise peuvent contraindre de nombreuses familles à renoncer à prendre une licence pour leur enfant, une dépense qui peut paraître superflue. Afin que les associations ne subissent pas une nouvelle baisse, l’Etat a décidé de créer le Pass’Sport.

Qu’est-ce que le « Pass’Sport » ?
C’est une allocation de rentrée sportive. D’un montant de 50 euros, cette aide
de l’État est destinée aux enfants de 6 à 18 ans bénéficiaires de l’allocation
de rentrée scolaire 2021. Elle leur permettra de prendre une adhésion ou une
licence dans une association sportive dès septembre 2021 durant toute l’année
scolaire 2021-2022.

À qui s’adresse le « Pass’Sport » ?
Aux allocataires de l’Allocation de Rentrée Scolaire 2021 (ARS), soit 5,2 M d’enfants et aux jeunes bénéficiaires de l’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH), soit 200 000 jeunes. Ainsi, ce sont 5,4 millions d’enfants seront éligibles au Pass’Sport.

Comment cela fonctionne ?
Un courrier sera envoyé à partir du 15 août à toutes familles bénéficiaires. Elles devront présenter ce courrier aux clubs sportifs de leur choix et volontaires du réseau Pass’Sport. Lors de l’adhésion de leur enfant, ces familles se verront retrancher 50 euros à l’inscription.
Ce montant couvre tout ou partie du coût d’inscription dans un club. C’est-à-dire à la fois la partie « licence » reversée à la fédération, ainsi que la partie « cotisation » qui revient au club. Le Pass’Sport sera d’ailleurs versé directement aux associations. Il sera cumulable avec les dispositifs mis en place par les collectivités et les aides de la Caisse d’Allocations Familiales.

Par Dominique TREPOS

Articles les plus lus dans cette catégorie